POSITIONNEMENT ACTUEL

Espace d’exploration permanente du «vivre ensemble» et du «faire autrement» , où s’inventent chaque jour de nouvelles façon de mutualiser des outils, des connaissances, des moyens matériels et humains dans l’intérêt collectif, le 6b est identifié comme un lieu d’innovation sociale et sociétale liée aux nouveaux modes de vie dans l’Arc de l’innovation, réflexion initiée par la ville de Paris accompagnée d’une vingtaine de collectivités dans l'objectif de soutenir l'innovation urbaine, économique et sociale dans les quartiers populaires de l'Est parisien.

Ce mode de fonctionnement a favorisé l’émergence d’une intelligence collective qui lui a permis de s’adapter à un environnement en pleine mutation, à créer une dynamique productive dans un contexte initialement précaire et à produire des externalités positives (mais non monétisées) aux profit des acteurs publics et privés du territoire.

Ces externalités prennent plusieurs formes :

  • économique, commerciale et fiscale, car le quartier est plus attractif et plus vivant
  • sociale, car le 6b produit et de la mixité et en assume une partie du risque financier
  • écologique, car c’est une des lignes directrices du projet renouvelé du 6b (permaculture, énergie positive, etc.)
  • patrimoniale, car un quartier qui vit est un quartier dont le bâti se valorise, au profit de l’ensemble des acteurs de sa chaîne de valeur
Image

© Luca Nicolao 

PERSPECTIVES ET ENGAGEMENTS FUTURS

© Marcela Barrios

Le 6b prône l’éclectisme artistique et la diversité des publics

Le modèle économique repose sur l’accès à un lieu de travail pour une participation minimale aux frais de fonctionnement de l’association, à hauteur de 12 euros le m2/mois. Ce fonctionnement favorise l’émergence et le maintien de pratiques diverses mais il ne permet pas de faire face à la nécessaire réhabilitation du bâtiment.

En effet, l’ancien immeuble de bureaux Alstom qui abrite l’association le 6b est situé au coeur du nouveau quartier Néaucité qui accueillera 700 logements et 22 000 m2 de surfaces de bureaux, ateliers et activités, dont 200 logements déjà livrés en 2015.

La ville de Saint-Denis, l’EPT Plaine Commune, l’association Le 6b et Quartus, propriétaire de l’immeuble et aménageur-promoteur de la ZAC Confluence Néaucité, se mobilisent avec le soutien de la Caisse des Dépôts et Consignations et du fonds de co-investissement de l’ANRU pour mener un vaste projet de réhabilitation du bâtiment visant d’une part à pérenniser l’action du 6b en faveur du développement du quartier, et d’autre part à inscrire durablement ce site comme un espace de référence dans la coopération économique, culturelle et identitaire du Grand Paris.

Un équipement de proximité ouvert sur le nouveau quartier

Le projet d’avenir valorise le recyclage d’un ancien bâtiment bénéficiant d’une architecture remarquable, témoin du passé industriel du territoire, pour un faire un espace d’accueil, de vie et de rencontre ouvert à tous.

Le développement d’une nouvelle offre de services (restauration, hébergement atypique, formations, séjours d’apprentissage thématiques,…) et le déploiement des animations (événements festifs, expositions, rencontre, séminaires…) à destination des résident.e.s, des habitant.e.s, des visiteurs et de l’ensemble des usagers du territoire, contribuera à l’attractivité et à la vitalité du quartier en devenir.

Un équipement structurant à l’échelle de Plaine Commune et du bassin Nord parisien

Pépinière artistique et culturelle, le projet d’avenir du 6b veut dynamiser les parcours résidentiels à l’échelle du territoire de Plaine Commune et du Grand Paris, par la mise à disposition d’espaces de travail abordables dédiés aux métiers de la création et la constitution d’un écosystème créatif favorisant les dynamiques collaboratives entre les résident.e.s du 6b et les différents acteurs territoriaux.

Des outils, services et espaces mutualisés de travail et d’échange seront en ce sens développés en complément et en synergie avec les acteurs territoriaux et les structures socioculturelles, économiques et touristiques de Saint-Denis; de l’Ile-Saint-Denis et de Plaine Commune, et plus largement du Grand Paris.

REPÈRES HISTORIQUES

  • 1990

    Libération des lieux par Alstom

  • 2000

    Organisation d’un concours d’urbanisme par la ville de Saint-Denis et Plaine Commune

  • 2007

    Premiers échanges entre Julien Beller et les futurs propriétaires, le Groupe Brémond (aménageur), dans le cadre d’un projet d’installation architecturale éphémère pour le festival Futur en Seine. Le projet est finalement avorté faute de moyens.

  • 2008

    Négociation entre Julien Beller et les propriétaires d’alors, Alstom. Un premier groupe d’une quarantaine d’artistes se fédère autour de Julien Beller.

  • 2009

    Fondation de l’association « Le 6b » et signature d’une Convention d’Occupation Précaire avec le propriétaire sur un loyer négocié pour 2000 m2 sur 23 mois – 50 résident.e.s

  • 2010

    Ouverture du 6b. 80 résident.e.s

  • 2011

    Première édition du festival la « Fabrique A Rêves » espace culturel estival ouvert à tous les possibles et toutes les formes artistiques – 100 résident.e.s

  • 2012

    Le groupe Brémond, responsable de l’aménagement du quartier Néaucité, intègre le 6b dans ses plans, achète le bâtiment et met l’ensemble de l’immeuble (7000 m2) à la disposition de l’association dans le cadre d’une convention de prêt à usage pour une durée indéterminée – 150 résident.e.s

  • 2013

    Le 6b est conventionné « Fabrique de Culture » par la Région Île-de-France.

  • 2015

    Livraison des 200 premiers logements de Néaucité – À l’occasion des 5 ans du 6b la Fabrique à Rêves s’affirme dans sa démarche d’ouverture à la diversité des pratiques artistiques et la mixité du public et se réinvente à travers la transformation du lieu – 170 résident.e.s

  • 2016

    Le groupe Quartus devient promoteur aménageur de la ZAC Néaucité et propriétaire du bâtiment du 6b. Lancement d’une réflexion partenariale associant l’association Le 6b, Quartus et le bloc communal visant à permettre la rénovation du bâtiment et la pérennisation du projet.

  • 2018

    Le 6b invité à la Biennale d’Architecture de Venise par Encore Heureux, les commissaires d’exposition : trois jours de workshop au sein du pavillon français ont permis de mettre en discussion le futur 6b, en présence de résident.e.s, de la ville de Saint-Denis, et d’acteurs extérieurs pour alimenter et accompagner les échanges.

  • 2019

    Nouveau format de programmation artistique, éclectique et régulière au 6b – 202 résident.e.s – Création de la SCIC “Le 6b Coop”